Rapport d'information de Monique Iborra et Caroline Fiat, présenté en application de l'article 145 du règlement, par la commission des affaires sociales à l'issue des travaux de la mission sur les établissements de soins pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) – Choisir son assurance vie

3.7 (76%) 31 votes


La souscription d’un contrat d’assurance vie
Durée du contrat
Les contrats d’assurance vie n’ont pas de durée légale. En pratique, vous guidons de fixer librement une durée déterminée qui existera prolongée parmi sous-entendu reconduction d’année en année sauf si vous faites une dénonciation. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour une durée viagère selon contrats.

Investir d’or sein du contrat
Il est possible d’investir dans un contrat d’assurance vie sous 3 tournures :

Le versement aîné : Il correspond d’or versement que vous faites lors de la signature au contrat. Il être émis parmi chèque, virement et pourquoi pas prélèvement automatique (selon compagnies d’assurance vie).

Les versements complémentaires libres : vous placez de l’argent dans votre contrat d’assurance vie quand vous le souhaitez

Les versements complémentaires programmés : Vous définissez un montant mais également une fréquence qui peut être mensuelle, trimestrielle, semestrielle ainsi qu’à annuelle pour investir sur votre meilleur contrat d’assurance vie. Les versements sont mécaniquement prélevés chez l’assureur sur votre compte. Vous pouvez interrompre à accompli heure ces versements ou bien modifier la fréquence et le montant dépourvu incidence fiscale pour le contrat.

Attention : il n’y a aucun obligation dans les versements complémentaires. Le souscripteur s’il le souhaite ne verser qu’une unique prime unique ( versement initial).